Catégories
coorace bretagne

Contribution du collectif IAE

Depuis plus de 40 ans, l’insertion par l’activité économique s’est développée pour apporter des solutions d’emploi aux personnes les plus vulnérables et inventer des voies nouvelles pour l’autonomie et le développement des personnes sur leurs lieux de vie. Nous sommes aujourd’hui déterminé.e.s à construire avec les personnes et acteur.rice.s concerné.e.s par nos activités, comme avec nos nombreux partenaires, dans les régions et au niveau national, une vision commune de l’IAE donnant toute sa place aux valeurs et réalités de participation et de lien social, dans le secteur marchand et non marchand, dans la diversité de nos modèles économiques, pour faire face aux défis économiques, sociaux, territoriaux et écologiques de la marche annoncée vers le plein emploi.

Voir le document.

Catégories
coorace bretagne

COORACE rencontre le ministre de l’Insertion

Le 4 octobre les réseaux de l’IAE ont rencontré le ministre du Travail, du Plein Emploi et de l’Insertion, Olivier DUSSOPT. Le COORACE était présent avec notre président Laurent PINET et notre secrétaire général Philippe LESNE. Le ministre a décliné les intentions gouvernementales pour le « plein emploi » :

  • Travailler mieux 
  • Réformer l’accompagnement du RSA et mieux insérer les publics éloignés de l’emploi. 
  • Faire évoluer l’Assurance chômage 
  • Préparer les actifs aux emplois de demain. 
  • Rénover le service public de l’emploi par la création de France Travail 
  • Poursuivre le déploiement du contrat d’engagement « jeune ». 
  • Amplifier l’Apprentissage 
  • Soutenir l’emploi des Séniors et garantir l’avenir du système de retraite

En ce qui concerne le volet budgétaire, pas de révolution sur les dispositifs existants, l’année 2023 sera une année de transition avec une montée en puissance des financements. Pour l’essentiel, une augmentation de l’aide au poste, le maintien du FDI et le PIC IAE porté à 100 M€.

Lors du tour de table, COORACE a réaffirmer le rôle des AI, seules structures présentes sur l’ensemble du territoire national, qui œuvrent efficacement malgré un modèle économique sous tension et le moins soutenu financièrement. COORACE a également alerté sur la souffrance des équipes permanentes et sur la nécessité de réviser les grilles salariales.